Return to site

L'actualité des marchés financiers

Exubérance sur les matières premières

Bilan des banques centrales à 26 trillions

200 % de dette / PIB et des taux au plus bas,

je suis, je suis... ?

Rumeurs de tapering et des taux en baisse, normal ?

Baisse de l'USD

· Actualité financière

Exubérance sur les matières premières

The Daily Shot : Les matières premières sont en zone de sur-achat

broken image

Bilan des banques centrales à 26 trillions

Le bilan des banques centrales atteint collectivement près de 26 000 milliards de dollars !

broken image

200 % de dette / PIB et des taux au plus bas,

je suis, je suis... ?

Jim Reid – Deutsche Bank : "Cette semaine, le spread des taux grecs à 10 ans par rapport aux bunds allemands a chuté à son niveau le plus étroit depuis 2008, à 107 points de base seulement. C’est bien loin du sommet du début des années 2010, lors de la crise souveraine européenne.

Ce qui est encore plus remarquable, c’est que ce resserrement s’est produit en dépit du fait que la dette publique de la Grèce n’a cessé d’augmenter depuis, et s’élève désormais à plus de 200% du PIB en raison de la pandémie.

Cependant, une grande partie de cette dette est détenue par le secteur «public» et est concessionnelle, ce qui rend les mesures traditionnelles de la dette / PIB beaucoup moins pertinentes. En effet, les banques centrales détenant d’énormes parts d’obligations d’autres pays, cela pourrait également être considéré comme le cas dans de nombreux pays très endettés.

Cette intervention «publique» dans les obligations d'État a changé l'orthodoxie des années suivant immédiatement la Grande Crise Financière. À l'époque, les gouvernements ont été contraints à une austérité rapide pour s'assurer qu'ils n’auraient pas à gérer une crise souveraine désastreuse. Aujourd'hui, avec une dette beaucoup plus élevée mais avec une forte implication du secteur «public», aucun commentateur sérieux ne parle de risque souverain à court et moyen terme. Cela permet probablement à la politique budgétaire de rester beaucoup plus souple après la pandémie qu'après la GFC, avec toutes les implications de croissance, d'inflation et à long terme associées."

broken image

Rumeurs de tapering et des taux en baisse, normal ?

Kathy Jones – Charles Schwab & co : « Je ne suis pas surprise que les taux obligataires baissent légèrement en parallèle des discussions sur le tapering*. Chaque fois que le Fed a durcit les conditions dans le passé, les taux des bons du Trésor à 10 ans ont chuté. Cette fois-ci peut être différente, mais historiquement, le tapering n'a pas été baissier pour les obligations. »

* Tapering : ralentissement du rythme des achats d'actifs par la banque centrale.

broken image

Liz Ann Sonders – Charles Schwab & co : "Tout tapering de la réserve fédérale - même s'il commence à la fin de cette année - peut amener les investisseurs à penser que des hausses de taux sont sur la table peu de temps après… Lors du dernier tapering de la Fed en 2014, il y a eu un décalage de 2 ans pour voir les hausses de taux commencer."

broken image

Baisse de l'USD

The Daily Shot : Le dollar américain continue de s'affaiblir.

broken image

The Daily Shot : La baisse des taux réels américains suggère une nouvelle faiblesse du dollar :

broken image

Toujours important de garder à l'esprit que les retournements en faveur du dollar peuvent être violents, notamment dans un scénario de mise en risk-off du marché (effet "valeur refuge" et recherche de liquidité).

Cet article ne constitue pas un conseil en investissements. Pour tout conseil en investissements, veuillez faire appel à une consultation personnalisée. Thinkcgp.com, Andy Bussaglia et Family Patrimoine déclinent toute responsabilité en cas de préjudice causé par des investissements qui auraient été inspirés par la lecture des articles. Vous devez toujours garder à l'esprit : que l'investissement peut impliquer un risque important de perte en capital ; que le rendement de tout instrument financier mentionné sur ce site Internet peut être volatil et peut évoluer à la hausse comme à la baisse; que les performances passées ne préjugent pas des performances futures ; que les taux de change peuvent avoir un impact sur la valeur des investissements ; et que si vous avez des doutes concernant toute Information, vous devriez consulter votre conseiller en gestion de patrimoine.