Return to site

Le point sur Edmond de Rothschild Fund Bond Allocation

Un exemple de stratégie obligataire à

adopter dans l'environnement actuel ?

Quelques mots sur la maison Edmond de Rothschild Asset Management :

53 milliards d’actifs gérés sur l’ensemble des classes d’actifs.

Plus de 9 milliards d’euros en gestion obligataire et 30 années d’expérience, avec 20 gérants / analystes dédiés aux différents segments obligataires et bénéficiant d’une expérience moyenne de 14 années.

Le fonds Edmond de Rothschild Fund Bond Allocation

Le fonds combine l’analyse macroéconomique et des compétences spécifiques en sélection de titres dans chacun des segments du marché obligataire. Son objectif consiste à réaliser 5 % de performance annualisée, avec une volatilité maîtrisée à hauteur de 5, et une perte maximale (point entre plus haut et plus bas sur la période étudiée) de 5 %. Objectif 5-5-5 donc !

Avec un encours limité (moins de 800 millions d’euros, ce qui constitue un montant important mais relativement modeste par rapport aux gros acteurs de la gestion obligataire), il s’agit d’un fonds à gestion opportuniste et réactive, cherchant une décorrélation significative par rapport à l’évolution des taux.

Le fonds permet l’accès à l’ensemble des actifs obligataires, avec un processus d’allocation structuré et transparent.

Trois moteurs de performance :

A noter que l'équipe de gestion nous assure que le pilotage de la sensibilité du fonds aux taux d’intérêts confère au portefeuille une bonne résistance dans la plupart des conditions de marché.

Il s'agit d'un point important, car pendant 40 ans, la baisse quasi-continuelle permettait presque de se laisser porter et d’engranger des performances positives quasi automatiquement. Un gérant obligataire engrangeait en effet de la performance via le double effet d’encaissement de coupons et de hausse de la valeur de son obligation à taux fixe du fait de la baisse des taux. C’est un mécanisme simple de marché financier : si les taux baissent, mon obligation acquise avant la baisse des taux se renchérit puisqu’elle verse un coupon supérieur à ce que le marché offre désormais. Mais le mécanisme fonctionne également dans l’autre sens, et la récente hausse des taux a vaporisé 3000 milliards de dollars d’actifs financiers obligataires en l’espace de quelques semaines. Etant donné les niveaux de valorisation atteints sur certains segments, le marché obligataire est un marché à risque et certains seront amenés à se coincer les doigts dans la porte.

Si nous entrons dans une phase durable de remontée des taux (ce qui est toutefois loin d’être acquis étant donné l’endettement global et les forces en présence), les règles du jeu vont changer drastiquement et certains plus malins s’en sortiront probablement mieux que d’autres.

Le fonds EDR Bond Allocation a la possibilité de se couvrir, notamment en faisant en sorte d'obtenir une sensibilité nulle, voire négative, à l'évolution des taux. Une mise en oeuvre intelligente des couvertures au sein du fonds pourrait permettre d'obtenir des résultats satisfaisants. Inversement, il semble certain que dans des scénarios de rally obligataire / baisse des taux / fort resserrement des spreads, le fonds performera moins que la plupart des fonds obligataires exposés plus catégoriquement.

Il conviendra aussi que les stratégies de couverture et de diversification soient convenablement dosées dans la durée, pour ne pas que le coût en terme de performance soit trop important.

Les délimitations d’investissement

Dans le détail, le fonds EDR Fund Bond Allocation peut investir :

  • 100 % en titres de créance et dans des Instruments du marché monétaire de tout type et de toute zone géographique.
  • 70 % soit dans des titres de créance émis par des entités publiques ou privées situées dans des pays émergents, soit dans des titres de créance de moins bonne qualité (titres à rendement élevé) dont la notation est inférieure à BBB-.
  • La part restante du portefeuille sera investie dans des titres de créance assortis d’une notation minimum à long terme BBB- ou d’une notation minimum à court terme A-3.
  • Il peut être exposé aux marchés boursiers par le biais d’obligations convertibles dans la limite de 10 % de ses actifs nets. En cas de conversion, le fonds pourrait, de manière temporaire, détenir jusqu’à 10 % de ses actifs nets, des actions qui seraient revendues le plus tôt possible « dans le meilleur intérêt des actionnaires » selon le prospectus. Le Compartiment peut investir dans des Obligations convertibles subordonnées jusqu'à 10 % de ses actifs nets.
  • Le fonds peut détenir des titres émis dans des devises autres que l’euro jusqu’à hauteur de 25 % de ses actifs nets. Le risque de devise résultant de ces investissements sera systématiquement couvert. Une exposition résiduelle peut toutefois demeurer.
  • Le fonds peut constituer une exposition à, ou couvrir de façon synthétique les risques associés à des indices, des secteurs d'activité ou des zones géographiques. À cette fin, le fonds peut prendre des positions soit dans le but d’assurer une couverture du portefeuille contre certains risques (taux d’intérêt, crédit ou devise), soit de s’exposer lui-même aux risques de taux d’intérêt et de crédit.
  • Le fonds peut investir jusqu’à 100 % de ses actifs nets dans des titres intégrant des instruments dérivés. La stratégie utilisée pour l’utilisation des titres à dérivés intégrés est la même que celle décrite pour l'utilisation des instruments dérivés.
  • Le fonds peut investir jusqu’à 10 % de ses actifs nets dans d’autres OPCVM ou d’autres Fonds d’investissement éligibles.

Evolution de la structure par actif obligataire :

Allocation au 06/01/2017 :

Equipe de gestion :

Création du fonds le 30/12/2004 – Mise en place d’une nouvelle stratégie le 14/02/2013.

+5.2 % de performance annualisée depuis la mise en place de la nouvelle stratégie.

Horizon d’investissement recommandé : 3 ans minimum.

Performances historiques :

Surtout, depuis la mise en place du nouveau processus de gestion, le délai de recouvrement (qui mesure en nombre de jours, le temps nécessaire pour neutraliser la perte maximale subie sur la période considérée) est de seulement 28 jours contre 178 jours pour la moyenne de la catégorie.

Comparaison par rapport à ses concurrents depuis le 01/01/2013 :

Source : Quantalys

Conclusion

Le fonds EDR Fund Bond Allocation constitue donc une piste d’investissement prudente pour investir sur les marches obligataires, notamment en cette période de remontée des taux qui devrait être sensiblement (vous aurez remarqué le jeu de mot ?) difficile à supporter pour certains gérants obligataires n’ayant que peu de latitude au sein de leurs fonds.

Le fonds EDR Fund Bond Allocation, de par son univers d’investissement large, ses possibilités de couverture contre une hausse des taux, et sa flexibilité, peut tout à fait faire partie de votre sélection pour constituer votre socle de fonds à approche de risque modéré au sein de votre contrat d’assurance-vie.

Vous devez toujours garder à l'esprit :

• que l'investissement peut impliquer un risque important ;

• que le rendement de tout instrument financier mentionné sur ce site Internet peut être volatil et peut évoluer à la hausse comme à la baisse;

• que les performances passées ne préjugent pas des performances futures ;

• que les taux de change peuvent avoir un impact sur la valeur des investissements ; et

• que si vous avez des doutes concernant toute Information, vous devriez consulter votre conseiller professionnel indépendant.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly